De petits acariens qui posent de gros problèmes aux abeilles

2 juin 2019
21312 Views
De petits acariens qui posent de gros problèmes aux abeilles

De petits acariens qui posent de gros problèmes aux abeilles

(EN) Tandis qu’elles travaillent fort à la cueillette du nectar et du pollen pour la production de miel, les abeilles domestiques jouent un rôle important dans nos collectivités et nos jardins en pollinisant bon nombre de cultures qui produisent les fruits et légumes que nous aimons. En fait, les abeilles et d’autres pollinisateurs sont à l’origine de la production d’un tiers des aliments que nous consommons.


Les apiculteurs du Canada possèdent près d’un million de ruches. Or, une petite bestiole qui se trouve dans ces ruches est susceptible de ruiner leurs efforts : l’acarien varroa.

Ce petit parasite rouge s’attache aux abeilles et se nourrit de leur sang, ou hémolymphe. Chaque année, les varroas sont responsables de la perte de ruches partout dans le monde. En fait, on dit même d’eux qu’ils constituent la plus grande menace pour la santé des abeilles.

Comment quelque chose de si petit peut-il s’avérer un si gros problème?


Ils se répandent

Il y a bien des façons dont une ruche peut devenir infestée par les varroas : si elle entre en contact avec une ruche déjà infestée; si ces acariens profitent d’un « transport gratuit » sur de l’équipement d’apiculture; ou s’ils sont transférés de fleur en fleur par d’autres pollinisateurs, entre autres choses.


Ils se reproduisent

Les varroas se reproduisent tellement rapidement que leur population dans une ruche infestée peut croître de façon exponentielle en quelques semaines.

Ils sont résistants

Les abeilles ne possèdent aucune défense naturelle contre les varroas. Cela signifie qu’il revient aux apiculteurs de surveiller les signes d’infestation et de traiter les ruches, notamment avec un type de pesticide appelé acaricide.



Ils sont nuisibles

Ce n’est déjà pas drôle de savoir que les varroas affaiblissent les abeilles en se nourrissant de leur sang. Mais pire encore, ils propagent des maladies pouvant dévaster une ruche en entier. Cela rend les abeilles plus sensibles aux autres facteurs susceptibles d’affecter leur santé, comme les mauvaises conditions météo et un manque de nourriture.



Bien que le Canadien moyen ne puisse pas aider les abeilles à lutter contre levarroa, il peut tout de même les soutenir d’une façon importante : en établissant des jardins attractifs pour les pollinisateurs.

Des organisations comme Précieuses abeilles se consacrent à aider les gens à offrir ce soutien. Elles fournissent gratuitement des sachets de semences avec lesquelles créer des jardins de fleurs hospitaliers pour les abeilles et autres pollinisateurs, ce qui leur offrira des aliments nutritifs. Procurez-vous votre propre sachet de semences en ligne à précieusesabeilles.ca.

De petits acariens qui posent de gros problèmes aux abeilles

Vous avez aimé cet article ? Partagez et commentez !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE

You may be interested

À quoi servent les ustensiles de cuisine ?
Actualité
30151 views
Actualité
30151 views

À quoi servent les ustensiles de cuisine ?

Palam - 25 novembre 2020

À quoi servent les ustensiles de cuisine ? Sans ustensiles de cuisine, il est impossible de créer des recettes salées ou sucrées. En effet, ce matériel vous…

Accessoires de cuisine tendance à offrir en cadeau en toutes circonstances
Actualité
30148 views
Actualité
30148 views

Accessoires de cuisine tendance à offrir en cadeau en toutes circonstances

Palam - 25 novembre 2020

Accessoires de cuisine tendance à offrir en cadeau en toutes circonstances À l’approche de Noël, d’une pendaison de crémaillère ou bien de la la Saint-Valentin, ou autre,…

Barcelone : Le bilan à mi-chemin de Ronald Koeman
Actualité
30133 views
Actualité
30133 views

Barcelone : Le bilan à mi-chemin de Ronald Koeman

Palam - 23 novembre 2020

Barcelone : Le bilan à mi-chemin de Ronald Koeman Arrivé sur le banc du FC Barcelone cet été en remplacement de Quique Setien, Ronald Koeman réalise un début…

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.

Most from this category