Sur l’appli de rencontres TINDER, vous n’êtes plus obligé de définir votre SEXE

25 juin 2017
1077 Views
tinder

Sur l’appli de rencontres Tinder, vous n’êtes plus obligé de définir votre sexe

L’application, en partenariat avec des associations LGBT, propose désormais à ses utilisateurs français le choix entre plusieurs dizaines de termes pour se définir… ou non.

Queer », « non binaire », « androgyne », « en questionnement sur son genre »… Les utilisateurs français de l’application de rencontres Tinder peuvent désormais choisir parmi une quarantaine de possibilités pour définir leur genre. Cette fonctionnalité, baptisée « More genders », sera également déployée en Espagne et en Allemagne, indique Tinder dans un communiqué publié vendredi 23 juin. Jusqu’à présent, sur la version française de Tinder, les seules définitions de genre possibles étaient : « femme » ou « homme »« Pour les personnes ne se reconnaissant pas dans cette binarité, comme par exemple certaines personnes trans, agenre ou non binaire, cette limite de choix posait d’évidents problèmes », explique Tinder.


Il faut toujours choisir entre « homme » et « femme » au moment de l’inscription sur l’application, mais une fois cette étape passée, les utilisateurs disposent d’un choix bien plus grand de 52 termes (dont certains ont la même signification), parmi lesquels : bigenre, personne trans, homme trans, femme trans, genre neutre,… Tinder a aussi intégré des termes spécifiques à certaines cultures. C’est le cas de « rae rae », et « mahu » de Polynésie, ou encore des hijras d’Inde. Surtout, les utilisateurs peuvent choisir d’afficher ou non le genre choisi sur leur profil. S’ils font ce choix, ils peuvent sélectionner l’expression qui correspond le mieux à leur identité dans une liste pré-définie ou rentrer le terme qu’ils souhaitent.

 

« Queer », « non binaire », « androgyne », « en questionnement sur son genre »… Les utilisateurs français de l’application de rencontres Tinder peuvent désormais choisir parmi une quarantaine de possibilités pour définir leur genre. Cette fonctionnalité, baptisée « More genders », sera également déployée en Espagne et en Allemagne, indique Tinder dans un communiqué publié vendredi 23 juin. Jusqu’à présent, sur la version française de Tinder, les seules définitions de genre possibles étaient : « femme » ou « homme »« Pour les personnes ne se reconnaissant pas dans cette binarité, comme par exemple certaines personnes trans, agenre ou non binaire, cette limite de choix posait d’évidents problèmes », explique Tinder.

Il faut toujours choisir entre « homme » et « femme » au moment de l’inscription sur l’application, mais une fois cette étape passée, les utilisateurs disposent d’un choix bien plus grand de 52 termes (dont certains ont la même signification), parmi lesquels : bigenre, personne trans, homme trans, femme trans, genre neutre,… Tinder a aussi intégré des termes spécifiques à certaines cultures. C’est le cas de « rae rae », et « mahu » de Polynésie, ou encore des hijras d’Inde. Surtout, les utilisateurs peuvent choisir d’afficher ou non le genre choisi sur leur profil. S’ils font ce choix, ils peuvent sélectionner l’expression qui correspond le mieux à leur identité dans une liste pré-définie ou rentrer le terme qu’ils souhaitent.

   
    (AFP /TINDER / FRANCEINFO)

« Anticiper de mauvaises rencontres »

La liste proposée de genres a été élaborée en collaboration avec les associations Inter-LGBT et Transgender Europe en France. Tinder avait déjà travaillé avec une association, GLAAD, pour lancer l’option aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni en novembre. « Le fait qu’une plateforme comme Tinder affirme clairement qu’il n’existe pas que deux genres est un message fort », commente dans le communiqué Clémence Zamora-Cruz, porte-parole de l’Inter-LGBT. A Buzzfeed, elle explique : « En indiquant clairement la manière dont on se définit, on va pouvoir filtrer les profils qui pourraient nous intéresser et que l’on pourrait intéresser. Le fait de pouvoir filtrer permet d’anticiper de possibles mauvaises rencontres sur les réseaux. »


Et cela semble plaire. « Jusqu’à présent, nous avons constaté plus de 13 millions de ‘matches’ concernant des personnes qui ne s’identifient ni en tant qu’homme, ni en tant que femme [aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et au Canada]. Nous espérons que cette mise à jour garantira à nos membres trans ou autre une meilleure expérience », a réagi de son côté Sean Rad, président fondateur de Tinder.

Source : http://www.francetvinfo.fr
Sur l’appli de rencontres Tinder, vous n’êtes plus obligé de définir votre sexe

 

ABONNEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE

You may be interested

À quoi servent les ustensiles de cuisine ?
Actualité
30152 views
Actualité
30152 views

À quoi servent les ustensiles de cuisine ?

Palam - 25 novembre 2020

À quoi servent les ustensiles de cuisine ? Sans ustensiles de cuisine, il est impossible de créer des recettes salées ou sucrées. En effet, ce matériel vous…

Accessoires de cuisine tendance à offrir en cadeau en toutes circonstances
Actualité
30148 views
Actualité
30148 views

Accessoires de cuisine tendance à offrir en cadeau en toutes circonstances

Palam - 25 novembre 2020

Accessoires de cuisine tendance à offrir en cadeau en toutes circonstances À l’approche de Noël, d’une pendaison de crémaillère ou bien de la la Saint-Valentin, ou autre,…

Barcelone : Le bilan à mi-chemin de Ronald Koeman
Actualité
30133 views
Actualité
30133 views

Barcelone : Le bilan à mi-chemin de Ronald Koeman

Palam - 23 novembre 2020

Barcelone : Le bilan à mi-chemin de Ronald Koeman Arrivé sur le banc du FC Barcelone cet été en remplacement de Quique Setien, Ronald Koeman réalise un début…

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.

Most from this category